1000 caractères restants

les chaudières automatiques et leurs combustibles


Le chauffage aux granulés de bois est une solution économique et rentable.

La chaudière à granulés permet de réduire jusqu’à 50 % vos factures de chauffage. Elle se substitue au énergie fossile comme le fioul ou gaz. De plus, le bois est l’énergie de chauffage la moins chère du marché : elle assure donc un chauffage très peu coûteux. Le prix d’une chaudière à granulés posé varie entre 15.000 et 25.000 €, pour des puissance classique. Notez que diverses aides permettent de réduire considérablement cet investissement, telles que le crédit d’impôt, les aides de l’Anah, les primes énergie... Par ailleurs, les économies générées par la chaudière permettent de rentabiliser l'investissement entre 5 à 10 ans environ.

Les chaudières à granulés automatiques sont les appareils les plus récents sur le marché. Elles bénéficient d’un haut degré d’automaticité. L’alimentation en air et en combustible est régulée automatiquement, ce qui assure une combustion optimale, un rendement optimisé et des émissions de polluants réduites. L’autonomie dépend de la capacité du stockage et peut aller de 24 heures à toute la saison de chauffe.Le système d’alimentation automatique équipant les chaudières est formé de quatre parties :

Le stockage du combustible dont la capacité varie entre 1 et 30 m3,

Le transport du combustible par vis d’Archimède ou aspiration reliant le stockage à la chaudière.

La combustion qui se développe dans le foyer de la chaudière et qui va assurer le rendement de la chaudière.

Le décendrage automatique ou pas des résidues de la combustions.

ceux sont les bases du bon fonctionement d'une installation d'une chaudière à granulés de bois

On peut distinguer deux types d’équipements en fonction du moyen du stockage choisi :
Chaudières avec stockage intégré ,petit reservoir d'une contenance assez faible 
Chaudière reliée à trémie surmonté d'une aspiration pour allez sur un point de stockage plus important ( silo textile ou silo fabriqué ...).

Le rendement des chaudières va varier en fonction des constructeurs.

L'entreprise a choisi des produits de grandes marque, avec des garanties pouvant aller jusqu’à 7 ans. Nous travaillons avec l'ensemble des fabricants mondiaux de chaudières à granulés, reconnus pour la fiabilité et l'efficacité de leurs produits. HARGASSNER, FROLING, OKOFEN ...




Le granulés de bois 

granulés de bois - pellets - bois énergie

Aujourd'hui, il apparaît que le bois énergie est de plus en plus considéré comme une énergie principale et non comme une énergie d'appoint. Des facteurs logiques contribuent à placer le bois comme source d'énergie principale. Le granulés de bois représente aujourd'hui 5% du parc des appareils. Ce pourcentage est encore faible, mais il a augmenté de manière très rapide sur ces dernières années. En effet, le granulés de bois répond à des attentes fortes notamment en termes de performance, de confort et d'automatisme.

Le granulé de bois se présente sous la forme d’un petit cylindre de sciure fortement compressée. Son diamètre varie de 6 à 10 mm et sa longueur de 10 à 50 mm. La surface lisse ainsi que la forte rigidité du cylindre lui confère une bonne fluidité. Présentant une humidité inférieure à 10%, il dispose d’une très bonne tenue dans le temps à condition de respecter un stockage dans un lieu sain. De plus, la forte siccité du produit (pourcentage de matière sèche d’un produit) évite toute fermentation qui pourrait détériorer le produit lors du stockage. Ces différents éléments permettent une automatisation complète des systèmes de chauffage. Le confort d’utilisation est proche de celui du fioul ou du gaz.

Il existe toute sorte de composition de granulés. Cela va des granulés 100% résineux ou 100% feuillus au 80% résineux 20% feuillus et inversement… Pour s’agglomérer il faut un liant. Les résineux contiennent naturellement ce liant et il n’a donc pas besoin d’autre additif.
Pour les feuillus, un additif est nécessaire sous forme d’amidon ou d'en complément de résineux. C’est pourquoi le granulé de bois est souvent fait de mélange. Le résineux présente plusieurs avantage, il ne dégage quasiment pas de matières lors de sa combustion ( mâche fer ), point très important pour certains appareils !

En France nous avons une forêt majoritairement composée de feuillus, elle couvre 16 millions d'hectares dont 59% de peuplement de feuillus purs, 21 % des résineux et 20 % d'essences mêlées en proportions diverses.

Exigez un granulés de bois certifiés !

La production du granulé est soumise à différentes normes de qualité dans les pays européens. Les certifications NF granulés biocombustible, DINplus et ENplus vous garantissent un granulés fabriqué dans le respect de la norme européenne. Il est dorénavant possible d'exiger du granulé certifié partout en France. Plus de 85 % de la production de granulés en France était déja certifiée NF biocombustible, DINplus  ou ENplus en 2011.

Le NF granulés biocombustible : cette certification est une marque française regroupant 10 sites de production de granulés titulaires fin 2011.

Le DINplus : cette marque allemande est reconnue au niveau mondial.

Le ENplus : cette nouvelle certification est développée par l European Pellet Concil qui regroupe les association de promotion du granulé en europe. Déjà en vigeur en Allemagne et en Autriche.

logo des normes de granulé NFbiocombustible,DINplus et ENplus

Le déchiqueté de bois



déchiqueté de bois - plaquette - bois énergie

Le déchiqueté de bois, également appelé « plaquettes forestières » est un combustible présenté sous forme de petits morceaux de bois homogènes d’environ 3 x 3 x 0,5cm et fait partie du système de bois de chauffage pour les particuliers, entreprises et collectivités.

Il est fabriqué grâce au déchiquetage ou au broyage des résidus de l’entretien et de l’exploitation des forêts, haies et espaces non forestiers. Un temps de séchage est nécessaire, séchage qui est généralement effectué en forêt pendant une durée de 6 mois à 1 an. Les plaquettes sont donc une ressource naturellement disponible ce qui fait de ces dernières un matériau largement disponible et exploitable. L’ONF (Office National des forêts) et le Groupe de Coopération Forestière ont d’ailleurs signé en 2007 une marque commune en faveur des plaquettes forestières provenant des forêts publiques : « Forêt Energie ». Elle apporte la garantie d’un combustible issu de forêts exploitées dans le respect des normes en vigueur.

Les plaquettes forestières se caractérisent d’une part par leur granulométrie, humidité et pouvoir calorifique et d’autre part par leur taux de cendres, taux de poussière et la présence de corps étrangers ou moisissures. Le contenu énergétique des plaquettes vertes varie de 2200 à 2800 kWh/tonne pour une humidité comprise entre 40 et 50%. En ce qui concerne les plaquettes sèches, leur contenu énergétique varie entre 3300 et 3900 kWh/tonne pour une humidité entre 20 et 30%. Les plaquettes ont également une taille variable : les plaquettes fines avec une dimension inférieure à 3cm sont destinées à l’habitat individuel. Les grosses plaquettes quant à elles sont prévues pour les installations industrielles. En général, le taux de poussière ne dépasse pas 5% de la masse totale du bois et le taux de moisissures est à surveiller car certaines sont nocives pour la santé, d’où la nécessité de porter un masque pour la manipulation.

Les plaquettes forestières offrent plusieurs avantages :
- Un coût au kWh plus intéressant que les combustibles fossiles.
- Des facilités d’utilisation proches des combustibles fossiles.
Cependant, le bois déchiqueté étant volumineux (1 stère de bois génère 1,5 MAP), il requiert un espace de stockage suffisamment important. Pour cette raison, ce combustible est principalement utilisé en milieu rural. Le contenu énergétique de la plaquette forestière est en moyenne de 3500 kWh par tonne. Le prix moyen est généralement compris entre 15 € à 20 € par m3, soit 0,02 à 0,03 €/kWh.

le déchiqueté est utilisable par des chaudières spécifiques et necessite de la place, a la fois pour son stockage et pour sa chaufferie. 

Une énergie économique


Le chauffage central au bois est un mode de chauffage confortable, économique et performant. Les chaudières bois récentes obtiennent de hauts rendements énergétiques permettant une moindre consommation de combustible et une ergonomie de fonctionnement accrue. Le bois est un combustible bon marché car non indexé sur le prix des énergies fossiles.

equivalence bois petrole

A titre de comparaison voici l'index des prix en centime €/kWh établi par le Ministère de l'industrie en Octobre 2007

EnergiePrix c€/kWh
Céréales2,1
Bois bûche3,2
Granulés en vrac4
Gaz naturel B25,2
Gaz naturel B15,4
Granulés en sac6
Fuel6,9
Propane10,7
Electricité11

Les différentes formes de l'énergie bois

L'énergie bois est disponible sous plusieurs formes. Le tableau ci-dessous en fait la synthèse.

CombustiblesDéfinitionsHumidité en      % (1)Contenu énergétique
MWh / t
(2)
tep / t
(2)
Bûchesrondins ou quartiers de 25, 33, 50 cm       ou 1 m15 à 401,4 à 2,1 / stère0,12 à 0,18 /      stère
Briquettes ou bûches reconstituéescopeaux et sciures pressés et       agglomérés formant un bloc ou un cylindre de 20 à       30 cm de longueur et pesant 1 à 2 kg.84,60,39
Granuléssciures compressées se présentant       sous la forme de cylindres de quelques centimètres de longueur.84,60,39
Ecorces / sciuresco-produits de l'industrie du bois40 à 601,6 à 2,80,14 à 0,24
Plaquettes d'industriebroyats de chutes courtes déchiquetées       issues de l'industrie du bois40 à 601,6 à 2,80,14 à 0,24
Plaquettes forestières et bocagèrescombustibles provenant du déchiquetage       des résidus d'exploitation et d'entretien des forêts       et bocages (branchages et petits bois).20 à 502,2 à 3,90,19 à 0,33
Broyats de DIB (déchet industriel       banal)broyats de produits bois en fin de vie       ne contenant pas d'adjuvants (préservation, colle, finition)       : cagettes, palettes, caisses ...20 à 303,3 à 3,90,29 à 0,33
Liqueurs noiressous-produit issu de la décomposition       chimique du bois pour la fabrication de pâte à papier-3 à 4,10,26 à 0,35

source Ministère      de l'Économie, des Finances et de l'Industrie


Une énergie participant au développement local

Se chauffer au bois permet le maintien et même le développement d’emplois locaux car il s’agit d’un combustible local dont la gestion, gourmande en main d’oeuvre n’est pas délocalisable.

Une énergie renouvelable et respectueuse de l’environnement

Les forêts européennes et françaises sont gérées durablement, c’est-à-dire que les volumes prélevés ne dépassent pas l’accroissement biologique de la forêt. Le chauffage au bois domestique contribue donc :
- A la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre car le cycle du carbone est neutre ou positif, c’est-à-dire que le CO2 rejeté durant la combustion est réabsorbé par les jeunes pousses.
- A la lutte contre les incendies de forêts grâce au ramassage des rémanents à l’origine de la propagation des feux de forêt.

Les rendements comparés

  • Insert ou cheminée ouverte : rendement 10 à 15% (rendement lors de la combustion. Sur une année, le rendement peut être négatif, du fait des pertes thermiques importantes lorsque la cheminée n'est pas utilisée)

  • Insert fermé par une vitre : 30 à 70%

  • Poêle à bois moderne (à combustion secondaire) : 70%

  • Chaudière de cheminée : 85 à 95%

  • Chaudières à bois : 85 à 95%

  • Chaudière à granulés de bois(Pellet): 85 à 95%

  • Chaudière à plaquettes forestières : 75 à 90%

principe silo granulés de bois