1000 caractères restants

Comparatif des prix des énergies en France 

Comparatif à septembre 2016 des tarifs  sur l'ensemble des combustibles les plus utilisés

l'électricité, le fioul, le gaz propane en citerne, le gaz naturel et le granulés de bois

- 251,32 € TTC /t de vrac livrée à 50 km ( -7,34 % par rapport au 1er trimestre 2016 et – 4,55% par rapport à 2015 à la même période)
- 261,36 € TTC /t de sacs départ distributeur pour 1 palette ( - 9,6 % par rapport au 1er trimestre 2016 et – 3,16% par rapport à 2015 à la même période)

Prix des energies 2016

Prix des énergies 2016

 

L'électricité est 180 % plus chère que le granulé et le fioul est 22 % plus cher que le granulé.

Depuis le 1er trimestre 2012, les prix du granulé sont exprimés pour un PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) de 4600 kWh/t contre 4800 kWh/t précédemment. Cela correspond au minimum de la norme ISO 17225.

Analyse de l'indice

Depuis 2009, les prix du fioul et du gaz ont fortement augmenté. L'augmentation de l'électricité reste plus modérée pour le moment, mais des hausses ont été annoncées. Le granulé de bois reste l'énergie dont les augmentations sont les plus faibles.

Augmentation du prix des énergies depuis 6 ans (entre septembre 2009 et septembre 2015) :

Granulé vracFuelPropaneGaz naturelElectricité
+ 20 %*+ 20 %  + 31 %+ 24 %+ 31 %

*15,5 % si on corrige de la variation de la TVA de 5,5 à 10%

Comment expliquer l'évolution du prix du granulé de bois ?

  • Les premières usines (anciennes unités de déshydratation) étaient déjà amorties, alors que les usines actuelles doivent intégrer leur amortissement dans le coût du granulé.
  • La filière encore jeune se structure (15 000 T produites en 2002 et 1 100 000 T en 2014) et les investissements récents pour assurer satisfaction, service et pérennité ont été importants (production, certification, livraison, conditionnement)
  • L’amélioration de la qualité du produit (certification ENplus, DINplus et NF)
  • L’amélioration de la qualité de livraison et de la disponibilité : camion à pesée embarquée, aspiration des poussières, services de proximité et disponibilité en stocks
  • La hausse du prix de la matière première qui représente plus de 50% du coût de production du granulé. Le prix du bois, comme celui de toutes les matières premières, augmente, permettant une meilleure valorisation et un accès à une ressource plus large
  • Après une hausse de TVA de 1,5% non répercutée en 2012, une nouvelle de 3% est intervenue au 1er janvier 2014.

Le granulé reste l'énergie la plus compétitive :  

 Granulé vracFuelPropane  Gaz naturel Electricité
Cts € / kWh5,696,9513,256,8916,07


Source base Pégase Ministère du Développement Durable - Septembre 2015

A noter également : Le granulé de bois ne sera pas impacté par la contribution « climat énergie » à la différence du gaz naturel et du fioul. Cette contribution sera proportionnelle aux émissions de CO2 des énergies fossiles : 7 € HT/T CO2 en 2014, 14,5 € HT/T en 2015 et 22 € HT/T en 2016
(soit pour une maison chauffée avec 2 000 l de fuel/an une contribution énergie climat en 2016 de 205 €)

Pour conclure, le chauffage au granulé de bois est indéniablement compétitif en plus d’être une solution écologique sérieuse face aux problématiques de qualité de l’air et d’indépendance énergétique. Rappelons que le granulé de bois est une énergie locale génératrice d’emplois et de croissance économique. Chaque année de nouvelles usines de fabrication de granulé ouvrent et on trouve une des 50 usines existantes à moins de 200 km de tous les points de consommation en France.

Au-delà de son argument économique, le chauffage au granulé de bois répond aux attentes des utilisateurs en termes de performance énergétique, de confort et d’automatisme.